Logo
Réservez votre soirée

Jean-Luc Guizonne est

John

John (interprété par Jean-Luc Guizonne) c'est le fils de Rebecca. Il est passionné de Rock'n'roll et rêve d'en devenir une star. Seulement, son entourage perçoit le rock comme une musique de débauche, comme un pêché. Il vit une histoire d'amour passionnée avec Rosa.

Interview

Bonjour Jean-Luc, merci d’avoir accepté de nous rencontrer pour cette interview « révélation ». Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Tout a commencé très tôt, je suis né dans une famille de musiciens, mes parents se sont rencontrés dans une chorale, à l’église du Sentier à Paris. Il y avait cette fibre musicale dans la famille. Mon père est saxophoniste mais il avait aussi une clarinette à la maison et il s’était dit que son premier enfant serait clarinettiste. C’est tombé sur moi étant l’aîné d’une famille de trois enfants. Le chant est arrivé très vite comme une évidence, mais ça n’est pas simple de chanter avec une clarinette dans la bouche (rires). Il a fallu faire un choix : le chant. Au lycée avec des potes on a eu l’idée de créer un groupe de quatre chanteurs, inspiré des groupes anglosaxons, comme les Boys II Men ou Dru Hill. J’étais la voix basse de ce groupe. Très vite, nous avons fait des petites scènes de quartier, se furent mes premiers pas sur scène vers la fin des années 90.

Quand et comment as tu commencé en tant qu‘artiste professionnel ?

En 2004, je passe un casting en tant que chanteur pour un spectacle musical à Disneyland Paris qui avait pour inspiration le film d’animation de Disney Le Roi Lion et qui s'appelait “La Légende du Roi Lion”, avec plusieurs artistes internationaux sur scène. On jouait cinq représentations par jour, alternées avec une version anglaise et française. J’y ai fait mes classes et mes premiers cachets d’intermittents du spectacle. Je pouvais enfin vivre de ma passion après avoir a peu près fait tous les métiers du monde notamment, croyez le ou non, à cette période, celui de gendarme adjoint à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle (rires).

Tu as fait la Star Academy aussi. Peux-tu nous en dire plus ?

Un beau jour, un membre de mon groupe me parle du casting “Star Academy” saison 5. Je ne connaissais pas du tout l’émission mais je savais que le concept de cette émission était de produire un artiste en solo, avec un contrat, un album, une tournée, mais en aucun cas de produire et d’assurer la promotion d’un groupe de 4 chanteurs. Ce casting signifiait la fin du groupe donc pas intéressant pour la musique que je voulais faire. Pour ne pas être mal vu aux yeux des autres, j’ai accepté de passer ce casting mais à 4 en précisant à Alexia LaRoche-Joubert, qui était directrice de production, Kamel Ouali et Pascal Nègre, PDG d’Universal France, que nous étions un groupe. Ils nous ont écouté, ils ont apprécié, mais nous ont finalement demandé de repasser un par un. J’ai finalement été le seul retenu pour passer les différentes étapes du casting jusqu'à me retrouver en septembre 2005 annoncé par Nikos Aliagas sur TF1 comme Star Académicien de la 5 ème saison. Apres 12 semaines sous les projecteurs du château, je suis en demi-finale et j’ai la chance de faire partie de ceux qui participeront à la tournée nationale (environs 50 dates).

Comment es-tu devenu Mufasa dans le Roi Lion ?

Fin 2006, après la tournée Star Ac’, je tombe sur une annonce casting dans un magazine qui correspondait parfaitement à mon profil, pour interpréter le personnage de Mufasa dans le spectacle Musical de Broadway Le Roi Lion au théâtre Mogador a PARIS. J’ai eu la chance de voir le spectacle à Londres l’année d’avant, et je sais exactement la puissance que dégage ce show. Stage Entertainment lance un casting national et après plusieurs mois d’auditions, je suis pris pour le rôle de Mufasa. La troupe restera trois ans au théâtre Mogador, à l’époque spécialement aménagé pour accueillir cette comédie musicale « made in Broadway ». En 2010, l’équipe de production de Disney me propose de poursuivre l’aventure du Roi Lion à Singapour (Asie) et donc en anglais avec un casting international. On jouera à guichet fermé pendant un an (nous ne partions que pour trois mois de représentations au départ). Mon aventure avec Mufasa ne s’arrêtera pas là, mais se poursuivra dans la troisième plus grande ville productrice de comédies musicales : Hambourg en Allemagne. Il faut savoir que le spectacle joue depuis 2001 là-bas et que le Théâtre ne désempli pas depuis bientôt 14 ans ! Fin 2013, après plus de 2000 représentations du spectacle dans trois langues différentes, je décide de rentrer en France pour me fixer d’autres challenges comme de pouvoir faire du cinéma ou d’enfin pouvoir concrétiser mon projet d’album solo.

Souhaites-tu une reconversion à ce moment là ?

Une reconversion, oui et non, car « Gospel sur la Colline » est la première comédie musicale de gospel made in France, avec un auteur français (Benjamin Faleyras), un metteur en scène français (Jean-Luc Moreau) et bien sur d’une troupe francophone. L’histoire n’est pas inspirée d’un conte, d’un classique ou d’une histoire connue.

Comment as-tu connu le créateur de GSLC, Benjamin Faleyras ?

C’est une histoire assez dingue puisque lorsque Benjamin me propose le rôle de John, nous sommes en 2006 ! Il me parle de cette histoire d’église en haut d’une Colline… A l’époque il n’y a ni partenaires media, ni casting, ni metteur en scène… Le problème est que je suis sur la fin de tournée Star Ac’ et déjà engagé pour le Roi Lion. Donc impossible de me libérer… Mais au final je suis là ! C’était écrit. J’éprouve une immense fierté de faire partie d’un tel projet et je pense que ça va envoyer du lourd ! (rires) Pourvu que l’on joue les prolongations aux Folies Bergère

Peux-tu nous parler de ton personnage, John ?

John sera l’un des personnages principaux de la comédie musicale. Il est le fils de Rebecca (Firmine Richard). Il va avoir un coup de foudre pour Rosa L’amour. Son rêve le plus cher est de pouvoir être une star de la musique, du rock’n’roll plus particulièrement. Mais ce style musical est très mal perçu par sa communauté… Dans tous les cas, vous en saurez plus à partir du 04 septembre aux Folies Bergère !

Retrouvez Jean-Luc Guizonne sur les réseaux sociaux :
Site web : http://www.jee-l.com
Facebook : https://www.facebook.com/Jeelofficiel
Twitter : https://twitter.com/Jeelofficiel
Instagram : https://instagram.com/jeelofficiel/

Les Révélations

Galerie

Aux folies bergère

à partir du 4 septembre 2015